Financement : la startup microDON lève 2,7 millions d’euros pour développer le mécénat d’entreprise

Alors que le don sur salaire pour soutenir les associations représente déjà plus de 200 millions d’euros aux Royaume-Uni, la France a encore beaucoup de progrès en la matière. C’est pourquoi, nous vous présentons aujourd’hui la startup pionnière en la matière en France : MicroDON. La startup sociale leader des solutions de dons participatifs en entreprise, vient justement de finaliser une levée de fonds de 2,7 millions d’euros auprès de la MAIF Investissement, de l’IDES et de Mandarine Capital Solidaire. Ce financement lui permettra d’accélérer le déploiement de ses solutions en France, où il reste encore beaucoup à faire.

Concept de la startup

Fondée en 2009 par Olivier Cueille et Pierre-Emmanuel Grange, microDON est une startup sociale agréée ESUS et certifiée B-Corp, proposant des solutions innovantes de mécénat, aux entreprises dans le cadre de la RSE (Responsabilité Sociétale) pour soutenir des associations via le micro-don.

Son agrément ESUS (Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale) lui a été octroyé selon les 3 critères essentiels suivants : poursuivre une finalité sociale, avoir une gouvernance participative et assurer une lucrativité encadrée. Par ailleurs, la startup fait également partie des 25 entreprises certifiées B-Corp, label distinguant les entreprises qui remettent au cœur de leurs objectifs, l’impact sociétal et environnemental en plus du critère de rendement financier.

MicroDON, propose ainsi, un don participatif adossé à des transactions du quotidien via l’ARRONDI sur salaire, achats en ligne, relevés bancaires, en caisse etc. ; et permet de financer des projets solidaires et de soutenir des associations dans la durée. Déployé chez la MAIF, via son outil « ArrondiCap », microDON a permis aux salariés et militants de la MAIF d'arrondir leur salaire ou indemnité aux décimales inférieures au bénéfice de 3 projets associatifs.

La startup se rémunère uniquement sur les prestations qu’elle propose aux entreprises pour mettre en place ses solutions, ainsi aucune commission n’est prélevée sur les dons collectés qui sont entièrement reversés aux associations bénéficiaires.

L’ARRONDI a permis de collecter près de 2 millions d’euros intégralement reversés à 350 associations d’intérêt général en 2016.

Son financement

MicroDON compte déjà parmi ses investisseurs historiques : S’FAIR (le fonds d’impact venture capital du groupe Siparex), SIFA via le dispositif INNOV’ESS de France Active, le Fundraising Lab et le Crédit Municipal.

Cette nouvelle levée de fonds de 2,7 millions réalisée principalement auprès de MAIF Investissement Social et Solidaire mais aussi de l’IDES et de Mandarine Gestion, lui permettra de :

-           renforcer sa plateforme technologique pour améliorer ses performances et permettre une plus grande intégration avec les systèmes d’informations (Paie, encaissement etc.)

-          Accélérer le déploiement de ses outils auprès des entreprises françaises

-          Enrichir son offre de services pour l’engagement collaboratif des entreprises.

Ainsi, pour Pierre-Emmanuel Grange, fondateur de la startup :

« Ce financement représente un formidable accélérateur pour développer nos outils et services afin de mieux accompagner les besoins de notre communauté : entreprises clientes et bénéficiaires. Nous espérons ainsi poursuivre notre expansion en France et rapidement rattraper nos amis outre-manche et collecter d’ici quelques années plusieurs dizaines de millions d’euros pour l’intérêt général. Grands facturiers, processeurs de transactions, ou encore éditeurs de logiciels, sont invités à s’engager à nos côtés pour ensemble décupler cet impact social »

Bon vent à microDON et plein de succès !

Recevoir notre Zapping