Crowdfunding : WeDoGood, des royalties pour projets à impact positif

We Do Good est une nouvelle arrive dans le secteur dense du crowdfunding. Son crédo ? Le financement par royalties (donc ni en capital, ni en dette) à destination des projets à but environnemental, social ou sociétal. Une belle initiative soutenue par l’incubateur Centrale-Audencia-Ensa et remarquée par le concours mondial Global Fintech Challenge. A découvrir dans ce qui suit ;)

Pitch Minute

  • L'équipe fondatrice

Jean-David Bar, 28 ans, président co-fondateur, diplômé d’Audencia, 5 ans d’expérience en tant que consultant marketing & RSE et chargé de projet

Adrien Dehelly, 31 ans, responsable administratif et juridique, Master en Droit à l’Université Catholique de Lille, Master en Management à Audencia Nantes, 5 ans d’expérience en tant qu’analyste

Emilien Schneider, 32 ans, responsable du développement web, Licence professionnelle à l’IUT de Metz, Licence 3 Informatique à l’Université de Metz, 9 ans d’expérience en tant que développeur logiciel et web, chef de projet web.

Marlène Blaise, 23 ans, responsable de l’animation, diplômée d’Audencia.

Loeiza Coccolini, 29 ans, directrice artistique, Certification professionnelle de Graphiste, Infographiste Niveau 2, école Sepia, 4 ans d’expérience en tant que webmaster, graphiste multimédia, webdesigner, infographiste.

11698421 860274340733996_2167744269163508004_n

  • Date de création & siège social

Le  26/09/2013 au 3 place du général Giraud - 35 000 Rennes

  • Concept

Le financement en royalties pour les projets à impact positif.

  • Comment ça marche?

Avec le financement en royalties, WE DO GOOD permet :

-aux entrepreneurs de se financer en échange d’un pourcentage de leur chiffre d’affaires, sans diluer leur capital,

-aux investisseurs de soutenir des projets à impact social et environnemental positif et de recevoir, tous les 3 mois, une part de leurs revenus.

  • Taille & pertinence du marché

Le marché de l’économie “responsable”, représenté par des secteurs en croissance en termes d’emploi, malgré la crise, comme l’économie verte (3,9% par an) et l’économie sociale et solidaire (2,3% par an), selon l’Observation et des statistiques de l’environnement et le Conseil national des Chambres Régionales de l’Économie Sociale.

Le marché du financement participatif, qui double chaque année en France en termes de montants levés, notamment grâce à :

Internet qui rend possible la démocratisation du financement, auparavant réservé aux connaisseurs,

La structuration des acteurs du marché au sein de l’association Financement Participatif France, dont nous sommes membres,

L’action des politiques qui font évoluer rapidement la réglementation pour ouvrir les champs de cette nouvelle finance,

Le manque de confiance dans les grandes entreprises en général, et dans les banques en particulier, qui conduit les citoyens à vouloir reprendre le contrôle de leur épargne et lui donner du sens. C’est là que nous proposons un mode d’investissement innovant et accessible dès 10 € pour simplifier ce passage à l’action !

wedogood

  • Pourquoi ça marchera?

La solution que nous proposons a un avenir car elle répond à un véritable besoin : aujourd’hui la finance est déconnectée de la réalité. Par exemple, 1 000 milliards de dollars ont été investis dans les énergies fossiles en 2015, contre seulement 330 dans les renouvelables...

D’une part, les citoyens n’ont pas le pouvoir de décider comment les banques utilisent leur épargne et elle est souvent mal employée (1 seule banque en France publie la liste exhaustive des projets qu’elle finance).

D’autre part, les entrepreneurs perdent de plus en plus vite le pouvoir sur leur entreprise et sont rapidement contraints à mettre les intérêts financiers avant leur vision / leurs valeurs : ils diluent trop vite leur capital par obligation (moins de subventions, banques plus frileuses au financement de l’innovation, notamment de l’amorçage ou du prototypage…).

  • Concurrents et différenciation/atouts

 Nous n’avons pas vrais concurrents directs : nous avons été les premiers à développer le financement en royalties en France. Depuis, une seule autre plateforme de participatif s’est lancée mais qui reste spécialisée dans le secteur pharmaceutique.

Ainsi, sur le marché du financement participatif, nous nous différencions :

-par une spécialisation dans les projets à impact environnemental ou social positif,

-en étant la première plateforme en France à proposer le financement en royalties pour les porteurs de projets. Ce mode de financement est souvent considéré comme l’avenir du financement participatif, notamment par des experts aux Etats-Unis, où il est déjà plus répandu,

-par un accompagnement dynamique et testé, adapté aux projets.

  • Business Model/ monétisation

Nous prenons une commission sur les flux financiers (levées réussies et versement de royalties).

  • Accompagnement

Nous terminons actuellement notre période d’incubation à l’incubateur Centrale-Audencia-Ensa.

  • Financement

Nous avons réalisé en début d’année une levée de fonds de 67 000 € avec notre mode de financement, sur notre propre plateforme. Nous envisageons une levée de fonds en capital en fin d’année 2016.

  • Reconnaissance, prix à des concours

Nous avons obtenu l’agrément de Finance Innovation pour le caractère innovant du mode de financement que nous avons développé et été finalistes du Global Fintech Challenge, un concours international qui récompense les start-up qui innovent dans le domaine de la finance.

  • Site web

Par ici pour découvrir leur site web !

  • Chiffres Clés

-plus de 300 000 € levés pour des projets à impact positif

-une quinzaine de projets financés

87% de taux de réussite (contre une moyenne de 60% pour les plateformes de financement en don contre contreparties)

-plus de 600 investisseurs mobilisés

Recevoir notre Zapping