FoodTech: Funky Veggie, le snack gourmand, sain et vegan

S’inspirant des « energy balls » des pays anglo-saxons, Camille et Andrien décident de créer un snack sain, gourmand, peu calorique, sans gluten sous forme de boules (évidemment). On y trouve, de la noix de coco, des dattes, de la pomme, du chocolat et plein d’autres ingrédients pour une explosion de saveurs en bouche. Leur obsession ? Vous faire oublier les barres chocolatées classiques (Twix, Mars & Co) et vous faire adopter un gouter sain parce que…oui, oui c’est bien ça, un esprit sain dans un corps sain :p. La startup rencontre un franc succès et lève 500k€. On vous propose de revenir sur son histoire, ses clés de réussite et on vous donne notre avis sur ce snack. (Bah oui, gourmands comme on est, on n'allait pas rater l’occaz’ de gouter ça ^^). Allez, zouuuu, tout est dans la suite (of couuuurse) ;)

Funky Veggie, une boule d’énergie à savourer sans culpabiliser

  • L’idée business : naissance de la startup

Venez les amis, remontons le temps…et Hop ! Nous voici en 2016. Camille Azoulai est alors étudiante en M1 de communication à Sciences Po. Elle s’apprête à partir en Chine (chouette ! On a tous kiffé ce moment où on est parti en échange à l’étranger). Passionnée de cuisine qu’elle est, elle s’émerveille au pays du soleil levant et en revient toute…vegan ! Mais Chuuuuut, c’est encore secret. Pourquoi ? Pour éviter les préjugés que les gens pourraient avoir sur ce mode de vie. Son petit jeu à elle, c’est d’organiser un diner chez elle avec des amis qui aiment la bonne viande et ce qui va avec, et de leur proposer des plats vegans (évidemment) mais sans qu’ils ne s’en aperçoivent. Et ça marche, ils n’y voient que du feu. Et là on tient quelque chose…un don !

FunkyTeam

De son côté, Adrien Decastille est encore en train de chercher sa voie professionnelle. Il commence par 3 ans en startup pour ensuite faire 4 ans en Audit Financier chez KPMG (ou peut être l’inverse, mais au fond est-ce si important ? :p ).

Camille et Adrien s’inscrivent à un Startup Weekend et c’est là que leur chemin se croise et que Funky Veggie est né (c’est mignon ^^).

Ils se mettent alors en mode Lean Startup et commencent par proposer des box hebdomadaires de repas vegan et sans gluten. Mais ils se rendent très vite compte que ce qui pourrait bien marcher, c’est de se spécialiser sur un produit en particulier qui n’existe pas encore (ou pas beaucoup) en France : « les energy balls ».

Appelée « La Boule », le snack sucré comporte à peine 90 calories (quasiment équivalent à une pomme), est sans sucre ajouté, sans colorant, vegan et sans gluten. Ces « boules » sont d’abord créées dans la cuisine de Camille. Or étant crus et sans conservateurs, ces produits impliquent des contraintes de stockage supplémentaires car ils ne se conservent que 6 mois. Les fondateurs se font alors accompagner par un centre technique et recrute une ingénieure agroalimentaire, prénommée Zoé, pour solutionner cette problématique et commencer à gagner les réseaux de distributions traditionnelles. Les boules sont pendant plusieurs mois fabriquées à la main dans un laboratoire à Paris !

La-boule-1

La startup distribue ses produits en ligne et dans plus de 1000 points de vente Franprix, et permet à une vingtaine d’adultes handicapés d’être rémunérés pour conditionner les « boules » (Au top !!).

Aujourd'hui 40 000 boules se vendent chaque mois. 

  • L’essor de la marque : les clés de succès

1/ Lean Startup pour perfectionner le produit

Les fondateurs ont d’abord commencé par des paniers repas vegan avant de se focaliser sur un produit en particulier « la boule ». Ils ont alors commencé à le tester sur le marché et en particulier à travers différents salons (Veggie World etc.) et évènements (marchés de Noel etc.). Les précieux avis et retours recueillis pendant un trimestre leur ont alors permis de faire évoluer le produit.

2/ Marketing rodé pour démocratiser le produit

Pour sortir du cliché « aliment sain équivaut à prix élevé et réservé aux bobos », Camille et Adrien, souhaitent absolument investir les réseaux de distributions traditionnels à savoir les grandes surfaces (et ne pas se retrouver uniquement dans des magasins bio). Pari gagné puisqu’ils pourront s’appuyer sur les magasins Franprix pour commencer leur commercialisation (en plus de leur eshop).

Ils engagent ensuite leurs clients en en faisant des ambassadeurs . Ils créent un hashtag #MomentBoule et invitent les consommateurs à poster une photo de leur #MomentBoule sur les réseaux sociaux pour pouvoir peut-être avoir la chance de retrouver leur photo sur le prochain packaging. Aujourd’hui, plus de 200 #MomentBoule ont été postés sur Instagram, et la marque est suivie par près de 40K followers sur ce même réseau social.

Ils s’appuient également sur plusieurs bloggeurs dans leur stratégie de communication et n'hésitent pas à participer à plusieurs concours dont 6 ont été remportés: Moovjee, Village by CA, Comptoir de l’Innovation, Petit Poucet, concours d’innovation Intermarché, le concours d’innovation INNBOX Carrefour.

sweet-and-sour-startup-vegan-sans-gluten-funky-veggie-boule-franprix-1

3/ S’appuyer sur un grand groupe

Fin 2016, la startup Funky Veggie participe à un concours de startups organisé par Franprix qu’elle remporte. Les « boules » débarquent dans 51 magasins Franprix dès le 1er Février 2017.

4/ S’inscrire dans la tendance : Healthy, Ethique et Made In France

La startup fabrique ses « boules » dans un laboratoire à Paris et les emballe en s’appuyant sur un ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) qui accueille des personnes handicapées. Le produit est donc non seulement 100% made in France mais a également une dimension sociétale et éthique.

En plus, le produit est évidemment sain, élaboré avec des ingrédients de qualité comme des noix de Grenoble, de la vanille Bourbon, ou du sel de l’Himalaya. Il est sans conservateurs, sans gluten, sans sucrés ajoutés, sans colorants. Bref, il a tout bon et répond donc aux exigences des consommateurs de plus en plus soucieux de ce qu’ils mangent.

5/ Se financer : du crowdfunding à la levée de fonds

Camille et Adrien lance leur projet d’abord grâce à une campagne de Crowdfunding qui leur a permis de récolter 13K€ sur KissKissBankBank. Ils finalisent un premier tour de table pour 500K€.

6/ Accompagnement en incubateur et ambition

Pour poursuivre sa croissance, la startup a rejoint Station F et souhaite élargir sa gamme de produits à l’apéritif et au petit-déjeuner.

Funky-Veggie-Présentation-produits-1

Notre avis sur la Funky Veggie «Boule »

La startup nous a transmis un échantillon pour nous faire gouter (savourer même). Nous avons donc pu tester les 3 saveurs disponibles aujourd’hui: brownie, noix de coco et tarte aux pommes.

  • La Boule Noix de Coco : Composée de noix de cajou, de noix de macadamia, de dattes et bien sûr, comme son nom l’indique, de noix de coco. C’est juste Dé-LI-CIEUX ! Surtout quand on est fan et de dattes, et de noix en tout genre et de noix de coco. Cette boule a tout bon !
  • La Boule Tarte aux Pommes : de la pomme, avec une pointe de cannelle et de muscade, parsemée de noix de pécan et de la datte. C’est la boule à la saveur la plus fruitée pour les amateurs de pommes et de cannelle ;)
  • La Boule Brownie : notre chouchou ! Du bon cacao, des amandes, des noix, avec un peu de vanille bourbon et une touche de sel. Rahlala, ça nous a fait FONDRE !

Franchement, savoir qu’on peut allier plaisir, goût et apport nutritionnel sans additifs, conservateurs ou sucre, c’est juste LE PARADIS ! Les boules sont vendues à 1,5€ l’unité (pratique si vous voulez tester d’abord) ou par pack de 12 sur le site.

Par ici pour découvrir les boules et craquer !

FunkyV

Recevoir notre Zapping