Web Marketing: Réussir une vente grâce à l’Emailing

Vous avez probablement tous déjà reçu un ou plusieurs emails cherchant à vous vendre un produit. Vous en avez d’ailleurs peut-être même envoyés. Quel était votre objectif en envoyant cet email marketing ? Susciter l’intérêt de votre lecteur, n’est-ce pas ? Et donc créer un lead. Mais vous avez sans doute remarqué que votre taux de conversion n’était pas terrible. Vos mails ont d’ailleurs parfois été pris pour des spams. Pourquoi ça n’a pas marché et comment améliorer votre taux de conversion ? Voilà ce que je vais vous dévoiler dans ce qui suit !

Pour vous conseiller, je vais me baser sur des exemples de mails que j’ai pu recevoir via les réseaux sociaux et autres !

Le point commun de la majorité de ces mailings est une erreur sur l’objectif attendu. Posez-vous bien cette question avant de plancher sur votre mail :

Qu’est-ce que j’aimerais obtenir comme résultat concret grâce à ce mail ?

Ne soyez pas impatient, ne demandez pas la lune…Non, votre objectif n’est pas qu’à la lecture du mail, le prospect se jette sur sa carte bleu et achète ! Ce serait bien trop beau pour être vrai.

Ne soyez pas non plus égocentrique…le but du mail n’est pas de vous vendre vous, votre société et vos services. Ça vous surprend ? Vous pensez que si ? Et ben non! Quelle place laissez-vous au prospect dans votre mail? Aucune, ça ne parle que de vous…pas terriblecomme technique de vente!

Mais alors, quel objectif se fixer bon sang de bonsoir ?! C’est simple et basique… Votre objectif doit être : d’initier un dialogue. Et oui, un dialogue PAS un monologue ;) Le client doit se sentir impliqué et considéré. Il ne doit pas se sentir spammer.

Vous savez, à force de recevoir toujours à peu près le même genre de mail formaté non personnalisé, long et chiant à lire…et bien je ne les lis plus. C’est bien dommage hein ! Des efforts qui tombent à l’eau.

Envie de vous louper ? Voici un mauvais email marketing :

Bonjour,

Je dirige la société Startup depuis 2009. Startup est un cabinet de conseil en management de l’innovation. Nous intervenons principalement dans le cadre de projets qui demandent une expertise pointue et des solutions sur-mesures.

Nous travaillons aussi bien avec des startups qu’avec des grands comptes (Danone, L’oréal, Vinci, SNCF, Bidule, Machin Chose etc…). Nous accompagnons les dirigeants dans la réduction de coûts. Nous analysons les spécificités liées au financement de l’innovation et les aidons à obtenir des financements additionnels. Enfin, dans un effort d’optimisation de la chaine de production, nous les aidons à faire des économies d’échelle sans réduire leurs forces de production.

Notre force réside dans notre expertise en pilotage financier. Nous avons ainsi pu obtenir 20% de coûts en moins sans impacter les marges clients ou les salaires.


Je souhaiterais savoir si vous disposez d’une disponibilité qui prochainement pourrait nous permettre de mieux faire connaissance et d’identifier les axes d’une collaboration sur tout ou partie de l’un des projets (e business, e commerce, applicatif) que vous conduisez.

Je reste disponible et vous remercie par anticipation pour votre temps.

(Signature)

Analyse

Alors, vous l’avez lu? Avouez que non! Trop long, n’est-ce pas? Trop dense ? Trop commercial ? Trop égocentrique?

Et oui! Pourtant bien écrit!

Pour mieux le tourner, il faut que le mail suscite l’intérêt du prospect. Une sorte de teaser qui suscite sa curiosité pour en savoir plus. Il faut inciter le prospect à répondre au mail pour justement en savoir plus ;) S’il répond, BINGO ! Vous avez enclencher un dialogue où le prospect sera beaucoup plus réceptif à vos arguments.

Le même exemple de mail en beaucoup mieux

Meriem,

Mon cabinet de conseil, a un bel historique dans la réduction de coûts et l’augmentation de la trésorerie. D’ailleurs, nous avons récemment travaillé avec Lambda (que le prospect est susceptible de connaitre) et nous leur avons permis de réduire leurs coûts de 20%.

Si cela peut vous intéresser, je pourrais vous envoyer plus de détails sur notre intervention auprès de nos clients.

Bonne journée

(signature)

Analyse

C’est court, donc incite à lire. C’est personnalisé : je cite la référence client que le prospect est susceptible de connaitre ou celle qui lui ressemble le plus. J’ai fait un peu de teasing. Je n’ai pas cherché à décrocher directement un rendez-vous (trop agressif), j’y vais tout doucement ;)

Alors, vos impressions ?

Recevoir notre Zapping