RSE : Isahit, le jobbing socialement responsable

Isahit est une plateforme d’impact sourcing qui met en relation des personnes défavorisées des pays d’Afrique avec des entreprises françaises qui externalisent une partie de leurs activités numériques (traitement et analyse de données, gestion et modération de contenu, etc.). Lancée en 2016 par Isabelle Mashola et Philippe Coup-Jambet, Isahit s’inscrit dans un cercle vertueux où se mêlent innovations sociale et digitale et réduction de la pauvreté.  La startup a développé une plateforme fonctionnelle qui compte déjà un million de tâches digitales à traiter pour le compte de plusieurs clients. A découvrir dans ce qui suit ;)

Pitch Minute

  • L'équipe fondatrice

Isahit a été co-fondée en 2016 par Isabelle Mashola, plus de 20 ans d’expérience en transformation digitale et en tant que Directrice Informatique au sein de grands groupes (EDS, Cisco, DELL, Publicis…), membre d’un fond de dotation pour aider les femmes entrepreneuses en Afrique et Philippe Coup-Jambet, serial entrepreneur du Web (Paytop, Tekora…).

  • Date de création & siège social

Isahit existe depuis 2016, son siège social est à Paris

site-Isahit-750x400

  • Concept

Plateforme online socialement responsable qui met en relation des « workers » socio-économiquement défavorisés des pays d’Afrique francophone et des entreprises françaises cherchant à externaliser une partie de leurs activités numériques.

  • Comment ça marche ?

Les workers ou HITers - H.I.T pour "Human Intelligent Task" – sont missionnés par isahit sur trois types de micro-tâches digitales, ne pouvant pas être traitées automatiquement par une machine :

- Le traitement de données avec des tâches de saisie et de validation de données (saisie de notes de frais, archivage de mails, validation de numéros de cartes bancaires, etc.) ;

- La gestion de contenus avec des tâches de modération et de transcription (modération de vidéos ou de commentaires, recopie d’images, etc.) ;

- L’analyse de données avec des tâches d’identification, de catégorisation et de qualification d’objets, de lieux, de contenus (catégorisation de photos pour un catalogue, classement de factures, etc.).

La plateforme isahit inclut nativement des composants d’Intelligence Artificielle (IA) afin de faciliter et simplifier le traitement des tâches digitales par les HITers.

Aujourd’hui, isahit est implantée en France, au Cameroun, au Congo, au Burkina, en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

  • Taille & pertinence du marché

Isahit est à la croisée de 2 marchés en explosion.

-       Le BPO (Business Process Outsourcing) est le marché de l’externalisation et pèse 178 milliards de dollars. Il comprend notamment les tâches digitales qui représentent 20% de ce marché mais les analystes annoncent un taux de croissance en explosion. La part des tâches digitales représentera 80% de ce marché en 2020 du fait de la digitalisation, à marche forcée, des entreprises clientes.

-       Le BoP (Bottom Of Pyramid) montre que les entreprises ne ciblent que 800 millions de clients “riches” dans le monde, or 2M de personnes sont en dessous de 2$ par jour, et 4M de personnes sont en dessous de 7$ par jour. Le potentiel est de cibler ces personnes, soit un gisement commercial pour les entreprises clients, à savoir du “social business”.

Isahit s’inscrit sur le marché de l’impact sourcing, autrement dit l’externalisation socialement responsable, qui s’élève à 20 milliards de dollars. C’est un marché qui croît bien plus vite que celui de l’externalisation classique, il connait en effet une croissance annuelle de 25%.

Par ailleurs, ce marché est très fortement créateur de valeur. En effet, pour 1 dollar de rémunération versée à un « HITer » (c’est ainsi que l’on nomme nos travailleurs socio économiquement défavorisés), 4 dollars sont injectés dans l’économie (cet argent est effet dépensé et alimente directement l’activité dans le pays, participe de l’impôt (TVA, impôt sur le revenu, etc.)).

isahit-the-internet-impact-sourcing-platform-for-digital-tasks-1-638

  • Pourquoi ça marchera?

InnovAdvisor, GreenPoint, Yeelenpix, Small Business Act ou Alma Learning Group font déjà confiance à isahit dans le traitement de leurs projets numériques. Courant 2017, isahit annoncera ses prochaines collaborations avec des entreprises du CAC40 et de jeunes entreprises à fort potentiel. Outre les objectifs de performance, ces entreprises souhaitent renforcer leur responsabilité sociétale en contribuant aux enjeux de développement des pays émergents. Isahit propose une tarification au temps passé de moins de 5 euros par heure, similaire à la tarification appliquée par les acteurs classiques de l’outsourcing, sans impact social. La plateforme enregistre déjà un million de tâches numériques en traitement et s’implantera d’ici fin 2017 dans une dizaine de pays en Afrique francophone et anglophone pour élargir son spectre de clients français et internationaux.

Le numérique jouera un rôle central dans le développement du continent Africain. L’accès au numérique favorise la croissance du PIB et les observateurs constatent qu’il s’agit d’un levier majeur dans l’amélioration des conditions de vie des populations. Isahit a pour ambition de donner du travail à plus de 10 000 workers d’ici quatre à cinq ans dans les pays émergents et d’avoir ainsi un impact social sur ces dizaines de milliers de familles en Afrique dans un premier temps, mais aussi en Asie.

  • Concurrents et différenciation/atouts

Nous n’avons pas de concurrents directs.

Notre proposition est unique sur le marché, car nous rassemblons 3 compétences :

- Plateforme de Self-Service (Fiverr, Amazon Mechanical Turk)

- Traitement de tâches digitales (Cloud Factory, Foule factory)

- Impact Sourcing (Sama Group, DDD)

Par ailleurs, nous avons fondé notre association à but non lucratif : Isahit Help.

L’association met à disposition des outils de travail (tablette, ordinateur…), des espaces de travail, et vient également servir d’appui pour les démarches administratives, telles que l’ouverture d’un compte bancaire ou une déclaration de travailleur indépendant, par exemple.

  • Business Model

Isahit propose une tarification au temps passé de moins de 5 euros par heure, similaire à la tarification appliquée par les acteurs classiques de l’outsourcing, sans impact social.

Le business modèle est le suivant. Les entreprises paient pour la réalisation de leurs projets digitaux, la plateforme reverse 65 % des montants réglés au “workers”. Isahit prend une commission de 30% pour financer le développement et la maintenance de la plateforme, la relation client, le marketing, etc. En parallèle, 5% des revenus sont reversés à Isahit Help.

  • Financement

400 000€ levés auprès d’un fond d’investissement et de business angels.

  • Reconnaissance, prix à des concours

- Prix Féminin Entrepreneur Nord-Sud 2016 organisé par le SIAD et la COFIDES.

- Lauréat Day Click Syntec Numérique 2016.

  • Site web

Par ici pour découvrir la plateforme

Recevoir notre Zapping